• L'aiguilleur

    Schmid Bertrand

    • Inculte
    • 1 Septembre 2021

    Au fin fond de la forêt russe, alors que Staline accélère les déportations dans les camps, un vieil aiguilleur chargé de l'entretien des rails voit rejaillir un passé et un amour que rien ne saurait étouffer et se lance dans une dernière quête, à la fois folle et salvatrice.

  • Autres ailleurs

    Bertrand Schmid

    Wäre ich ein Berliner : Khachik se souvient. Trente ans auparavant, à Berlin, il rêvait, debout sur le mur. Son arme lui semblait lointaine, tout comme les Allemands, tout comme l'Ouest.
    Ailleurs : Un jeune homme part retrouver son amante dans un pays qui n'est pas le sien.
    Larmes de crépuscule : Dans son journal tourmenté, Yaëlle se déploie, tandis que le lecteur tente de reconstruire l'envers du drame.
    D'une route : Derrière la forêt, les lueurs dans lesquelles disparaissent les trains. On a beau guetter l'arrivée des passagers, ils demeurent inconnus.
    Par le rêve, la fuite ou la perte de soi, chacun de ces textes tente à sa manière d'explorer une alternative au monde.

  • Il est des saisons qui grignotent et bouffent l'espoir, parce qu'on l'a trop cultivé, ou si mal, qu'on a confondu rêves et promesses, que les nuages filent trop haut et trop loin. Deux personnages, Annie la jeune Anglaise et Michel le paysan de montagne, chacun dans son monde, verront s'effriter leur présent - sous les pluies pour l'un et dans les terrains vagues pour l'autre. Elle, insouciante, abreuvée de télévision et de mauvais Bacardi, enivrée des cancans des copines et des garçons qui lui tournent autour, se meurtrira à petits coups dans une banlieue du Nord de l'Angleterre. Lui, quelque part dans les Alpes, croit que les choucas sont les seuls à être maltraités par les vents. Dans son effort pour sauver son jeune apprenti, il finira terrassé par ses propres tourments.Tous deux comprendront à force de ricochets que les envies d'ailleurs ou de demain finissent souvent par se digérer à petites goulées, une fois les passions retombées. Le soleil partage naissance et trépas dans un même rougeoiement, dans les mêmes profondeurs.
       

empty