Sciences humaines & sociales

  • En 1518, un Portugais exilé du nom de Magellan convainc le roi d'Espagne, Charles Quint, d'un projet fou : « Il existe un passage conduisant de l'océan Atlantique à l'océan Indien.
    Donnez-moi une flotte et je vous le montrerai et je ferai le tour de la terre en allant de l'est à l'ouest. » Partie en 1519, l'expédition reviendra trois ans plus tard, disloquée, victorieuse. Malgré les fausses cartes et les mutineries, le froid, la faim et les maladies, Magellan a forcé le détroit qui porte aujourd'hui son nom et vaincu le Pacifique, inconnu à l'époque. Un destin héroïque magistralement conté et réfléchi par Zweig.

  • 13 chapitres à la fois détaillés et ludiques (illustrations, photos, infos touristiques...) sur L'Histoire du Japon, qui couvrent de la période paléolithique jusqu'à l'ère contemporaine de Reiwa.
    L'histoire du Japon, des origines à nos jours, racontée à travers les personnalités et événements principaux, notamment le Japon dans la Seconde Guerre mondiale, les récents mouvements politico-économiques, l'accident de Fukushima et bien d'autres actualités...

    Objectif : comprendre aisément toute l'histoire du Japon, du paléolithique à nos jours, mais aussi comprendre le Japon d'aujourd'hui. Plusieurs points de vue sont envisagés : politique, société, économie, vie quotidienne et culture.

    À travers cet ouvrage, les lecteurs pourront découvrir les charmes de ce pays, ainsi que l'origine du comportement et de l'opinion des Japonais.
    />
    L'ouvrage est parsemé de photos, conseils ludiques et informations pratiques à destination des touristes (présenté par Koto, la mascotte du livre).

  • Le 6 avril 1909, l'exporateur blanc Robert Peary a conduit une expédition qui, pour la première fois, a atteint le pôle Nord en traîneau à chiens. Dès son retour, il suscite la polémique avec Frederick Cook, un autre explorateur qui, lui aussi affirmait avoir atteint le pôle nord, le 21 avril 1908. La controverse sera tranchée par le congrès des États-Unis, qui fait officiellement de Peary le premier vainqueur du pôle Nord.

  • Deux textes à la portée écologique du géographe et libertaire français. Le premier, paru en 1880, est un traité de vulgarisation géographique en même tant qu'une médiation poétique et morale sur la montagne. Dans le second, il décrit les phénomènes naturels et les paysages au fil d'un ruisseau, de la source à l'embouchure.

  • Dans une ville des Flandres de l'entre-deux guerres, un gosse de douze ans observe un campement de nomades. Il y rencontre d'autres enfants, sympathise, oublie l'heure et disparaît pendant six mois. Quand il revient, c'est pour annoncer à ses parents qu'il part sur la route avec des dresseurs de chevaux, vivre avec eux la fraternité du voyage, les itinéraires secrets, et partager les hérissons grillés au coin du feu. Chose incroyable, sa famille accepte. C'est cette histoire, la sienne, que Jan Yoors raconte, dans ce qui est devenu un bréviaire de l'insoumission et un témoignage inespéré sur la culture de tout un peuple : un peuple affamé de liberté, fascinant et pourtant tellement méconnu.
    « Tsiganes est le livre le plus concret et le plus visuel jamais écrit sur les Tsiganes. Un récit miracle où la réalité la plus exacte, la plus nue, semble battre au rythme même de la légende. » Jacques Meunier

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le fabuleux trésor du capitaine Kidd, le mystère des tableaux perdus de la Grande Catherine, l'agonie de la Sémillante... Les histoires de navires et de marins enchantent notre patrimoine maritime. Les fortunes de mer présentées dans cet Atlas nous emportent vers des horizons où le moindre coup de vent peut se changer en tempête et emmener par le fond le plus fiable des bateaux.
    Des côtes du Ponant à l'océan Indien, naufrages, grandes découvertes, disparitions ou sauvetages miraculeux dessinent dans cet ouvrage une vaste et fascinante carte des océans, où tout peut arriver.

  • Bourlingueuse des années 1920 et 1930, Titaÿna parcourt le monde en quête d'aventures hors du commun. Au fin fond de la jungle indonésienne, elle se mêle aux Toradjas, surnommés « les chasseurs de têtes ». Elle traverse les déserts de Perse pour accompagner des cadavres dans leur dernier pèlerinage à La Mecque. Ou elle survole les États-Unis à bord d'avions ivres transportant de l'alcool de contrebande... Avide de sensations fortes et d'exotisme, elle rapporte de ses voyages des textes insolites et poétiques.

    Titaÿna, alias Élisabeth Sauvy, née en 1897, est l'une des rares femmes françaises qui accède au statut de grand reporter dans les années 1920. Pionnière du journalisme littéraire, ses récits d'aventure ont marqué une génération entière, au même titre que les reportages d'Albert Londres et de Joseph Kessel.

  • Atlas des cités perdues Les villes sont mortelles comme les civilisations et peuvent disparaître de la carte du monde. L'Atlas des cités perdues relate les destins inattendus et pourtant bien réels de plus de quarante cités aujourd'hui disparues. De la courte et délirante aventure de Sanzhi à Taïwan, née de l'imagination de promoteurs passionnés de design futuriste, à la splendide cité sumérienne de Mari perdue au coeur de la Syrie, sans oublier Prypiat en Ukraine, désertée du jour au lendemain après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl ; chacune de ces villes abandonnées dévoile ses mystères. Folie des hommes, catastrophe naturelle, événement historique, déclin économique... quelles que soient leurs causes, ces disparitions nous interrogent, nous fascinent et hantent nos mémoires.

  • " Qu'ont-elles en commun, toutes ces femmes aux personnalités si fortes ?Sinon l'intrépidité et le talent unique de savoir reconnaître leur instinct et soutenir leur désir. " Les grandes aventurières ne sont plus seulement des courtisanes: ce sont des conquérantes d'un type nouveau apparu dans la première moitié du XIXe siècle. Des femmes qui voulaient être des géographes, des botanistes, des ethnologues - bref des exploratrices à part entière ! Et elles ont conquis le monde, d'est en ouest et du nord au sud, le collet bien monté, pour que leur vertu ne soit en rien suspectée, leur corset étroitement lacé.
    Mais sous leur armure vibraient des émotions violentes, des sentiments brûlants. Et beaucoup ont vécu des amours, qui, pour êtres secrètes, n'en furent pas moins passionnées.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Revenir à Naples

    Paco Ignacio Taibo Ii

    • Nada
    • 29 Janvier 2021

    Veracruz, vers 1900. Un groupe d'anarchistes italiens, fuyant la misère et la répression, débarque au Mexique pour y fonder une commune agricole. Parmi eux, un prestidigitateur, une poétesse, un boxeur, une prostituée et même un curé.
    Mais, face à un gouvernement corrompu et des propriétaires terriens voraces, les apprentis paysans voient leur rêve d'une vie nouvelle vaciller. Pris dans la tourmente d'une révolution qui s'annonce, ils devront choisir leur camp.
    Quatre-vingts ans plus tard, hanté par de vieux démons, Lucio Doria, le cadet de la bande, entreprend un retour rédempteur à Naples.

    Humour et tragédie se conjuguent dans ce roman de Paco Ignacio Taibo II qui nous plonge au coeur des espoirs brisés des luttes révolutionnaires du XXe siècle.
    />

  • Avec ces réflexions, fruit d'une vie entière de voyages, Ryszard Kapuscinski pose un oeil nouveau sur le concept de l'Autre en Occident.
    À travers le prisme de ses rencontres en Afrique, en Asie et en Amérique latine, il observe la vision du monde qu'a cultivée l'Occident au-delà des frontières européennes, de l'Antiquité à aujourd'hui. Il examine ainsi le regard porté par nos sociétés sur les habitants du Sud, toujours considérés comme des étrangers hostiles, objets d'étude plus que partenaires assumant pleinement la responsabilité du destin de l'Homme.
    Dans un monde de plus en plus globalisé et de plus en plus polarisé, Kapuscinski démontre à quel point l'idée de l'Autre demeure un défi permanent pour l'esprit humain.

  • Le Tibet est probablement l'une des régions du monde ayant su le mieux protéger ses secrets. Jusqu'au début du XIXe siècle, l'Occident ne connaît encore que peu de choses sur cette contrée auréolée de mystère. Seuls quelques voyageurs intrépides ont franchi les cols himalayens et mis les pieds au pays des neiges.
    Parmi eux, des jésuites et des missionnaires venus en reconnaissance, des cohortes d'espions, le plus souvent déguisés, chargés de cartographier ces hauts plateaux encore méconnus, mais aussi de grandes expéditions scientifiques, des voyageurs passionnés ou encore des écrivains orientalistes.
    Nombre d'entre eux ont risqué leur vie pour atteindre la cité sainte de Lhassa. Il leur fallait traverser des zones inhospitalières, affronter de terribles tempêtes et résister aux attaques-surprises de brigands farouches.
    Entre exploration et conquête, ces audacieux personnages, chacun à leur manière, ont laissé derrière eux des témoignages qui ont permis d'accéder à un univers longtemps resté inaccessible.

  • Dans ce recueil posthume, le grand reporter Ryszard Kapuscinski montre son visage de journaliste engagé. Son regard se porte sur trois points « chauds » de la planète dans les années 1970 : Moyen-Orient, Amérique du Sud et Afrique. Décrivant des mouvements partisans ou révolutionnaires, il s'attache chaque fois à un destin particulier pour dresser un tableau politique plus général. Le monde qu'il peint est absurde, cynique, la violence y est omniprésente, la démocratie y est un paravent à toutes les hypocrisies.
    Kapuscinski livre des textes superbes, une analyse unique et distanciée et des réflexions puissantes sur le silence et la dictature. Comme toujours, l'écriture est précise, intelligente, et le propos férocement actuel.

  • Présentation de diverses nations du monde qui sont autant de fictions géographiques : pays bien réels aux marges de la légitimité, Etats aux frontières mouvantes dirigés par des leaders inconnus mais visionnaires, etc

  • « Chaque moment est complexe, au sens mathématique de «nombre complexe» ; il est traversé d'échos, d'harmoniques. Et, parmi les activités humaines, parmi tous les registres possibles de paysages, la marche en montagne est la plus propice pour générer ces harmoniques ».
    Infatigable voyageur, Michel Butor a côtoyé tout au long de sa vie les cimes du monde. Source inépuisable d'émerveillement, la montagne fut pour lui un formidable catalyseur d'idées, occupant une place primordiale dans son travail d'écriture. Depuis les versants du Nouveau-Mexique jusqu'aux sommets du Japon, en passant par le massif des Voirons, l'auteur de La Modification nous convie à une promenade intime et littéraire au gré des sentiers de son existence.

  • « Ce qui me plaît dans la montagne comme dans l'écriture, c'est de me trouver confronté à quelque chose qui me dépasse, de façon humaine, et d'essayer d'y trouver ma voie, que ce soit sur une paroi ou dans un roman ».
    Passionné d'escalade et d'alpinisme, amoureux de littérature alpine, admirateur des pionniers des sommets, Philippe Claudel nourrit depuis l'enfance une passion viscérale pour le milieu d'altitude. Espace physique, mais aussi livresque, la montagne entretient de nombreuses analogies avec l'écriture : l'alpiniste et l'écrivain, des conquérants de l'inutile ? Tous deux se rejoignent dans ce lieu essentiel, empreint de passion et d'humilité.

  • En 1910, alors que l'aviation en est à ses débuts, un jeune homme sans expérience décide de devenir pilote. Il s'appelle Roland Garros. Sa première réussite : voler un mètre au-dessus du sol aux commandes d'une Demoiselle, le premier avion produit en série. D'autres, plus spectaculaires, suivront. En France, aux États-Unis, ou encore au Mexique, les foules se bousculent pour le voir voler. Au-delà de ses exploits, c'est l'esprit chevaleresque de l'aviation que Roland Garros faire revivre à travers ses Mémoires.

  • Qu'est-ce que l'esprit d'aventure ? Quelle est son importance pour l'individu ? Quel rôle joue-t-il au sein des sociétés ? Dans ce livre, les auteurs partent en quête de l'essence même de cet esprit, dépassant la notion classique d'aventure. Ils revisitent l'histoire aux côtés de personnages réels ou de fiction - Galilée, Kant, Ulysse, Don Quichotte - et interrogent leur propre parcours pour redéfinir les liens entre action et réflexion qui, par la grâce de l'esprit d'aventure, permettent de fonder l'homme complet.

    Écrivain politique, Gérard Chaliand est aussi poète et géostratège ; Patrice Franceschi, écrivain, aviateur et marin, partage sa vie entre écriture et aventure ; Jean-Claude Guilbert, reporter-écrivain, est notamment l'auteur de romans historiques.

    « Les questions centrales que pose l'esprit d'aventure sont au nombre de trois : le monde, comment ça marche ? La vie, qu'est-ce que c'est ? Les autres, c'est qui ? » Patrice Franceschi.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Comprendre Prague, son histoire, ses mythes et la fascination qu'elle engendre, sous la plume d'une auteure tchèque contemporaine de premier plan.

    Retour sur une ville qu'elle a découverte enfant, où traînent les âmes de Kafka, du Golem, de Kundera, des grands compositeurs romantiques...

    Aller-retour entre les racines et l'exil d'une auteure devenue française. Une leçon d'humanité reçue de sa famille et qu'elle tente de transmettre à son tour à sa fille.

  • Qui suis-je pour écrire un tel dictionnaire ? Un Suisse à quatre sous, comme on dit ici. L'expression vient du fait que tout naturalisé doit payer sa dîme. Je suis né en Turquie. J'ai grandi au bord du lac Léman, à Paudex, petite, très petite commune vaudoise où mes parents m'ont placé en internat à l'âge de 7 ans. J'y suis resté jusqu'à la maturité (comme on appelle le baccalauréat suisse). Après mes études et quelques stages, je me suis installé à Genève, ville superbe que j'aime tant. Dire que ce pays m'a beaucoup donné serait dire peu. Il m'a comblé. Comment le remercier ?
    Un mot de Saint Augustin nous est souvent servi pour nous donner bonne conscience. Ama et quod vis fac. Aime et fais ce qu'il te plaît, dit Augustin. Si tu aimes, tu feras juste. La citation mérite qu'on s'y arrête. En réalité, il s'agit d'une retro-traduction du français au latin, la langue dans laquelle Saint Augustin a écrit. Car l'un des termes n'est pas de lui. Pour le mot « aimer », il utilise le verbe diligere. La citation exacte est : Dilige et quod vis fac. Dilige, c'est à dire : aime, mais avec distance. Aime sans accaparer. C'est ainsi que je veux, que je dois aimer la Suisse si je veux m'acquitter de ma dette. Avec distance. En étranger. C'est donc en étranger que je veux aimer ma Suisse, décrire quelques aspects de mon pays qui n'est pas le mien. En étranger que j'espère faire découvrir au lecteur une Suisse paradoxale, tantôt d'une pièce tantôt de mille, souvent inattendue, toujours attachante. Certaines de ses facettes sont d'une simplicité absolue, d'autres insaisissables de complexité. Ensemble elles constituent un pays vibrant et beau, souvent secret, quelques fois imparfait. On l'aime alors encore plus, de la même manière qu'un homme s'attache aux défauts d'une femme presque parfaite, car ce sont eux qui lui donnent son humanité.

  • Élisée Reclus concilia sa vie durant son métier de géographe à ses engagements politiques anarchistes. Et même si la reconnaissance universitaire ne vint guère en son temps, il reste l'un des plus brillants géographes et laisse une oeuvre considérable, notamment avec La Nouvelle Géographie universelle. L'ouvrage, qui pose les fondements de l'exploration universelle, montre aussi un appétit de connaissance insatiable chez l'auteur et replace l'homme au sein même de la géographie. Claude Villers, grand voyageur et écrivain, livre ici un commentaire éclairé sur ce travail de toute une vie, sur l'exploration des temps modernes et sur son propre parcours d'homme du monde.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Découvrir la russie

    Evelyne Enderlein

    L'ouvrage Découvrir la Russie est à la fois un livre de référence et un manuel. Il se propose de fournir, sous forme condensée, les informations de base sur le pays russe, les multiples facettes de sa culture et les principaux domaines de la vie nationale. Il présente les caractéristiques géographiques, humaines, culturelles et civilisationnelles, se concentrant sur les données objectives et fondamentales pour comprendre chacun des domaines abordés. Son usage permet à l'utilisateur d'acquérir un solide fond de connaissances générales et, s'il le souhaite, d'approfondir ensuite ses sphères d'intérêt.
    Le livre est présenté sous forme bilingue, ce qui en constitue toute l'originalité et lui confère son caractère unique. Les textes russes, écrits dans la langue littéraire standard, permettront à l'apprenant de se familiariser avec les tournures syntaxiques et les unités lexicales propres à la réalité abordée. Celle-ci est concrétisée par de multiples illustrations et photographies originales en couleur.
    L'ensemble comprend 61 articles répartis au sein de grandes thématiques :
    La nature - la population - les villes de la Russie européenne et sibérienne - la vie politique - la culture - la société - l'économie - les médias.
    Les auteurs, enseignants-chercheurs français et russes, se sont efforcés de dégager pour chaque sujet les éléments les plus caractéristiques, écartant toute prise de position tendancieuse, souhaitant susciter l'intérêt plutôt que la polémique.
    L'ouvrage s'adresse aux étudiants francophones, aux apprenants bilingues, aux Français travaillant en Russie, bref, à toute personne intéressée par le pays, désireuse d'approfondir ses connaissances par une meilleure compréhension de son actualité et de son histoire et, concurremment, d'améliorer ses compétences linguistiques.

  • Entre 1959 et 1971, une ombre terrifiante plane sur l'île de Jersey. Celle d'un homme qui, dissimulé sous un sinistre déguisement hérissé de clous, commet une série de viols et d'agressions sauvages... Stéphane Bourgoin raconte avec une précision chirurgicale comment la «Bête de Jersey» fit régner l'épouvante sur la petite île anglo-normande aux institutions médiévales, dont la police n'était pas armée pour combattre un tel criminel.
    Aborder une île grâce à la singularité d'un récit et au pouvoir évocateur d'une carte illustrée, telle est la proposition de la collection Insulaires, dirigée par Bruno Fuligni. Une fois dépliée, la jaquette du livre se révèle être une magnifique carte grand format de l'île de Jersey, illustrée par Sergio Aquindo.

empty