Religion & Esotérisme

  • après la découverte de l'amazonie, racontée dans journal d'une apprentie chamane, corine sombrun part pour la mongolie, guidée par un rêve étrange.
    là, elle apprend avec stupéfaction qu'elle possède des aptitudes au chamanisme. dans ce nouvel ouvrage, elle témoigne de l'extraordinaire initiation, inédite pour une occidentale, dont elle a bénéficié. adoptée par la famille d'enkhetuya, la chamane chargée de lui enseigner son art, elle doit d'abord s'acclimater à la rude vie de la tribu tsaatane avant de parvenir à communiquer avec les esprits. elle découvre alors l'élevage des rennes, la vie sous le tipi, le froid, la promiscuité, et surtout l'humanité chaleureuse d'une vie sans artifice.
    pendant deux ans, elle va suivre son propre chemin initiatique, à la rencontre d'une culture, d'elle-même et, par-delà les limites de la perception, de l'être aimé et disparu, dont le deuil traverse ce récit fascinant.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Ce volume nous fait vivre le mythique voyage à Compostelle à travers les témoignages directs des pèlerins, depuis l'origine jusqu'à nos jours. C'est avec l'annonce de la découverte en Galice, au milieu du IXe siècle, du tombeau de l'apôtre Jacques, fils de Zébédée, que commença le « voyage à Compostelle », faisant de la ville qui s'édifia peu à peu autour du sépulcre apostolique le but de l'un des trois pèlerinages majeurs de la Chrétienté, avec Rome et Jérusalem. Compostelle connut un élan renouvelé et depuis lors ininterrompu lorsque, au cours des années 1070- 1170, la cathédrale se dota d'une énorme basilique, tandis que paraissaient les premiers textes souvent enjolivés qui n'allaient cesser de nourrir l'imaginaire des pèlerins.
    Il faut attendre le milieu du XIVe siècle pour voir apparaître des itinéraires écrits, issus de l'expérience directe de leurs auteurs, anonymes, pour la plupart. Ce sont, d'une époque à l'autre, autant d'évocations originales des villes, paysages et populations traversés, des modes de vie, au sud de la France comme en Pays basque, en Galice et en Castille.
    Cet ouvrage rassemble près de soixante-dix récits de pèlerins originaires de toute l'Europe, venus de France, d'Italie, d'Angleterre, d'Allemagne, de Belgique, depuis le XIe et jusqu'au XXe siècle. Ils sont présentés par ordre chronologique, ce qui permet d'apprécier les variations, à travers le temps, dans les façons de voyager, les motivations des pèlerins, leur perception du chemin parcouru. Cet ensemble offre au lecteur d'aujourd'hui le guide sans doute le plus éclairant pour accomplir son propre voyage, sur les traces de ses devanciers.

  • Alexandra David-Neel (1868-1969) est souvent présentée comme une figure spirituelle majeure du 20e siècle. Ses longs voyages en Inde et en Asie, sa connaissance approfondie du bouddhisme et des coutumes tibétaines, son intérêt pour les philosophies hindoues et chinoises laissent penser que cette femme de lettres, autrefois chrétienne, s'est engagée dans une quête mystique et a fini par adopter les croyances de l'Extrême-Orient.
    Une lecture attentive de ses écrits montre qu'Alexandra David-Neel était au contraire une matérialiste convaincue. Ce livre montre comment la catholique qu'elle était à l'adolescence a progressivement rejeté toute idée de surnaturel et de transcendance, en devenant tour à tour protestante, gnostique, athée, puis adepte d'une philosophie pessimiste réduisant la vie à une grotesque illusion et l'être humain à un amas de cellules uniquement gouverné par le désir.
    La « quête » d'Alexandra David-Neel n'avait, de fait, rien de spirituel. La vie entière d'Alexandra David-Neel peut se lire comme une tentative renouvelée et finalement victorieuse de se penser et de se vivre comme femme libre à une époque qui laissait peu de place à la créativité féminine.

  • Iñigo de Loyola, le futur saint Ignace créateur de la Compagnie de Jésus, n'est encore qu'un gentilhomme de trente ans lorsqu'il se jette à corps perdu dans la bataille de Pampelune contre l'envahisseur français. Grièvement blessé, le héros décide alors de changer de vie, bouleverse toutes ses valeurs d'homme de guerre et se met en marche vers la Terre sainte, pense-t-il, en fait vers lui-même. De Loyola en pays basque à Manrèse en Catalogne, il entame un chemin de conversion en 1522, et ce parcours mythique est aujourd'hui ressuscité comme chemin de pèlerinage.Philippe Lemonnier, grand marcheur,  s'est mis dans les pas du premier jésuite et nous fait partager son expérience au jour le jour. Il nous fait découvrir un pays empreint d'histoire et de beauté, rythmant son récit par étapes vers la conversion d'un des plus grands personnages de la Renaissance catholique. Cette invitation au voyage, à la fois culturelle et spirituelle, nous propose un retour aux sources authentiques du pèlerinage.

  • le docteur jacques vigne, psychiatre, vit en inde où il médite et écrit.
    michel jourdan se définit comme un ermite voyageur, se retirant dans des îles lointaines ou des coins de montagne encore préservés. ensemble, ils ont déjà écrit marcher, méditer, dont le succès inattendu prouve que nous sommes nombreux à vouloir retrouver un sens à nos activités quotidiennes et accéder à une véritable transformation de l'être. le présent ouvrage approfondit le cheminement tracé alors, selon une double parole : " cheminer dans la contemplation ", où michel jourdan nous fait partager ses réflexions, lectures et conversations ; et " la contemplation au fil du yoga ", où jacques vigne éduque notre regard à percevoir la nature authentique de notre réalité.
    car il s'agit en fait, à l'aide de tout exercice pratiqué avec attention, à travers la marche comme par le yoga, de se relier à un état de clarté primordiale, à ce silence essentiel qui nous fonde.

empty