Flammarion

  • « En admettant que j'aie ici dans ma poche un indice capable de nous guider vers le lieu où Flint a enterré son trésor, croyez-vous que ce trésor serait considérable ? » Jim Hawkins, jeune garçon courageux, s'embarque sur un navire à la recherche d'un trésor enfoui sur une île déserte. Ses compagnons de bord sont d'inquiétants pirates, dont un certain Long John Silver doté d'une jambe de bois. Une aventure incroyable qui va le conduire sur une île brûlée par le soleil, théâtre d'affrontements sans merci...

  • Regarde les lumières mon amour Nouv.

    Comme beaucoup, Annie Ernaux se rend dans un hypermarché pour faire ses courses. Pendant une année, elle a noté ses observations et, sous sa plume, ce « grand rendez-vous humain » devient plongée au coeur de notre société.
    Plus qu'un tableau exhaustif, l'autrice livre une « capture impressionniste » du monde de la grande distribution et élève un lieu du quotidien au rang de sujet littéraire.

  • Le chemin des estives

    Charles Wright

    Un livre de voyage autant extérieur qu'intérieur. Ecrit avec les pieds, le coeur et de la culture !

    "Partout, il y avait trop de bruit, trop de discours. Un jour, j'en ai eu marre de cette frénésie et je suis parti. Certains vont chercher le bonheur en Alaska ou en Sibérie, moi je suis un aventurier de la France cantonale : je lorgne du côté d'Aubusson, du puy Mary et du plateau de Millevaches..." Sans le moindre sou en poche, misant sur la générosité des gens, un jeune aspirant jésuite s'échappe de la ville et de la modernité avec le désir de renouer avec l'élémentaire.

    Il s'offre une virée buissonnière à travers les déserts du Massif central. Une petite promenade de sept cents kilomètres à pied. Le chemin des estives, récit de ce voyage, est une ode à la désertion, à la liberté, à l'aventure spirituelle.

    On y croise les figures de Rimbaud, de Charles de Foucauld, mais aussi des gens de caractère, des volcans, des vaches. Au fil des pages, une certitude se dessine : le bonheur est à portée de main, il suffit de faire confiance et d'ouvrir les yeux.

  • Pendant qu'Ulysse parcourt le monde et enchaîne les exploits, Pénélope demeure immobile, supporte l'attente, tisse et détisse son ouvrage, restant au passage fidèle à son époux. Quand l'homme part, la femme attend son retour. Les femmes étant historiquement des êtres captifs, le voyage est l'un des moyens les plus symboliques pour qu'elles s'affranchissent de leur condition : voyager est toujours pour la femme un acte fondateur ; c'est dire « je vais où je veux, je ne suis qu'à moi ». S'inspirant des histoires vraies de la littérature de voyage et de son expérience personnelle (dix ans d'arrivées et de départs), l'auteure évoque les territoires érotisés (comme le harem), dénonce la vision masculine de l'aventure et s'intéresse à la tension entre voyage et maternité. Lucie Azema le constate : il faut être libre « de » voyager et être libre « pour » voyager. Les femmes aussi sont du voyage s'adresse aux femmes qui sont déjà parties et à celles qui n'oseraient pas encore.

  • "Me voici donc seul sur la terre, n'ayant plus de frère, de prochain, d'ami, de société que moi-même." Après le temps des Confessions vient celui des Rêveries, où Jean-Jacques retrouve la plénitude de soi et engage par l'écriture une réflexion sur l'introspection et les limites de la reconstitution du passé.

  • " Venise est une grande aventure historique. Elle peut être aussi une passion individuelle. C'est le cas ici. Dans ce titre : Dictionnaire amoureux de Venise, je souligne le mot amoureux. Il ne s'agit évidemment pas d'un "guide" (il y en a d'excellents), mais d'une expérience personnelle liée à ma vie d'écrivain. Je suis arrivé là très jeune, j'ai passé chaque année, printemps et automne, beaucoup de temps à marcher, naviguer, regarder, respirer, dormir et m'émerveiller. Venise, voilà son secret, est un amplificateur. Si vous êtes heureux, vous le serez dix fois plus, malheureux, cent fois davantage. Tout dépend de votre disposition intérieure et de votre rapport à l'amour. L'amour ? Oui, et dans tous les sens : anges et libertinage, architecture, peinture, musique, roman, poésie, mais aussi air, pierre, eau, étoiles. Nature et culture enfin à égalité. Venise n'est pas un musée, mais une création constante. Si vous échappez aux clichés, au tourisme, aux bavardages ; si vous avez réussi à être vraiment clandestin ici, alors vous savez ce que le mot paradis veut dire. Le monde se précipite vers le chaos, la violence, la terreur, la pornographie, le calcul aveugle, la marchandisation à tout va ? Mais non, voyez, écoutez, lisez : voici le lieu magique et futur dont tous les artistes et les esprits libres témoignent. " Philippe Sollers

  • Partez à la découverte des plus beaux villages de France !

    Depuis près de 40 ans, l'association Les Plus Beaux Villages de France s'attache à préserver et valoriser le patrimoine de ces lieux d'exception hérités de l'histoire. Dans cet ouvrage pratique et richement illustré, l'association présente :

    Ses 159 villages classés.
    Des cartes et toutes les infos pratiques pour trouver le village recherché et se repérer.
    Des adresses pour se loger et se restaurer.
    Les sites de visite, les activités et événements incontournables pour découvrir toutes les richesses de ces villages.

    Découvrez les fenêtres fleuries de Rochefort-en-Terre ; prenez un bol d'air dans les hauteurs de Saint-Véran et partez déguster la truffe de Grignan.

    NOUVEAUTÉ ! Quelques spécialités sucrées de nos villages.

  • " Il peut sembler inconfortable voire risqué de redéfinir les limites de son propre univers. Mais peut-être est-ce encore plus risqué de renoncer et de ne pas essayer de découvrir la vraie saveur de la vie. " De ses expéditions, Erling Kagge, aventurier des temps modernes, tire de multiples enseignements qui sont loin de ne s'appliquer qu'en milieux extrêmes. En dix-sept leçons pratiques, il nous apprend à adopter un esprit d'explorateur au quotidien et à partir en quête de notre pôle à nous, notre Everest à nous, notre rêve à nous.

  • «Mettre un pied devant l'autre est l'une des choses les plus importantes que nous fassions».

    Erling Kagge, aventurier des temps modernes, choisit de prendre le temps dans une société où tout doit aller vite. Dans Pas à pas, il défend un «art de vivre» mettant la marche au coeur de notre existence, comme principe fondateur de l'homme et discipline philosophique à part entière.

  • Explorateur et écrivain, l'auteur fait l'éloge du silence, une façon de s'extraire du monde qui lui est devenue petit à petit indispensable. Il explique ce qu'est le silence, où le trouver et pourquoi il est plus que jamais nécessaire dans le monde d'aujourd'hui.

  • "La France, je l'aime corps et biens, en amoureux transi, en amant comblé.
    Je la parcours, je l'étreins, elle m'émerveille.
    C'est physique. J'aime enchâsser l'or et le sang de son histoire dans la chair de sa géographie. Il en résulte un patriotisme de facture rustique, un peu comme la foi du charbonnier. "Je suis français au naturel et j'en tire autant de fierté que de volupté. J'ai pour ce vieux pays l'amour du preux pour sa gente dame, du soudard pour la servante d'auberge, de l'érudit pour ses grimoires, du paysan pour son enclos, du bourgeois pour ses rentes, du croyant des hautes époques pour les reliques de son saint patron. "J'ai la France facile, comme d'autres ont le vin gai ; je l'ai au coeur et sous la semelle de mes godasses.
    Je suis français, ça n'a pas dépendu de moi et ça n'a jamais été un souci. Ni une obsession. Toujours un bonheur."

  • « Où achetez-vous vos livres à Paris ? », « Où allez-vous les lire ? », « Où rencontrer des auteurs ? »... Ces questions que le public lui pose chaque semaine en marge de l'émission La Grande Librairie sur France 5, ont inspiré à François Busnel l'idée de ce joli carnet de route.
    Fervent défenseur de la librairie indépendante, François Busnel y recense pour la première fois toutes les librairies parisiennes et met à l'honneur certaines d'entre elles pour leur caractère exceptionnel.
    Il y propose aussi des itinéraires originaux et littéraires dans Paris.
    À partir de chacune de ces librairies mythiques, il mènera le lecteur de bistrots en jardins où il fait bon lire. Aux maisons d'auteurs historiques en passant par les librairies de quartier et tous les lieux singuliers et livresques de la capitale (bibliothèques, bouquinistes...), au fil d'anecdotes littéraires, Paris se livre.

  • Ce livre raconte l'histoire d'une femme éperdument amoureuse d'une courgette et d'un criquet. Ce livre raconte une drôle d'aventure parmi des gens rêveurs et réalistes, la tentative maladroite d'un être humain pour se rendre utile. Changer de vie, trouver un sens à son existence, savoir pourquoi on se lève le matin, découvrir un nouveau métier, prendre le temps, se rapprocher de la nature, partager le quotidien des animaux, vivre au rythme des saisons, toucher terre...
    Beaucoup d'entre nous en rêvent, peu font le grand saut.

  • Calqué sur la formule du Lonely Planet, ce guide tourne en dérision les destinations à la mode, toujours plus risquées et authentiques. Les trois auteurs ont inventé un pays en créant son histoire, sa géographie et son folklore mais aussi ville par ville, les hôtels où s'arrêter, les lieux à visiter, etc...

  • Guide de voyage proposant une sélection de villes, de plages, de cathédrales, de restaurants mythiques, d'hôtels.. de renommée internationale. Avec les trente sites français classés au patrimoine mondial de l'Unesco.


  • Patrie de la polka et de la coqueluche, la Molvanie est une destination souvent négligée par les touristes, mais grâce à ce guide Jetlag entièrement remis à jour, le visiteur enthousiaste pourra désormais profiter de l'un des secrets les mieux gardés de l'Europe de l'Est. Tout ce que vous devez savoir est dans ce guide : Ceux qui voudront éviter les hordes de touristes choisiront la " morte saison " - autrement dit l'hiver ou pendant le Lutenblag Jazz Festival. Un court trajet en bus, et vous voilà à la Pensjon Prazakuv. Vu de l'extérieur, cet hôtel sans prétention semble minable, vieillot et insalubre. C'est le cas. Le Varji est une pizzeria extra proposant d'intéressantes garnitures : le " suprême d'anchois à la figue ", par exemple, à manger ou vomir à la maison. Livraison gratuite dans un rayon de 100 mètres. Différentes activités sont proposées sur le lac : ski nautique, planche à voile, parachute ascensionnel (délicat compromis entre le parapente et le suicide). Les pickpockets sont présents dans les principales gares. Ne quittez pas vos affaires des yeux. S'il vous manque quelque chose, le mieux est d'aller voir un Guarjda Civilje. Il n'est pas impossible qu'il soit l'auteur du larcin.


  • Au Japon, le kakebo est un livre de comptes tenu par la maîtresse de maison. Elle y reporte toutes les dépenses du ménage et peut aussi l'utiliser comme journal intime.
    Cette nouvelle édition du kakebo en français est agrémentée de nombreux conseils de l'auteur.
    Pour le rendre encore plus pratique, il est accompagné d'un Kakebo vagabond, petit carnet à glisse dans son sac et noter ses dépenses quand on est hors de chez soi.

empty