Place Des Victoires

  • Né à Caprese en 1475 et mort à Rome en 1564, Michel-Ange est sans aucun doute l'un des artistes les plus prolifiques de la Haute Renaissance. À la fois sculpteur, peintre, poète et architecte, nombre de ses oeuvres sont aujourd'hui considérées comme des chefs-d'oeuvres. C'est le cas du plafond de la chapelle Sixtine.
    Michel-Ange est l'un des rares artistes à avoir connu un véritable succès de son vivant. Et depuis, il ne cesse d'influencer le monde de l'art.
    Retrouvez toutes ses sculptures, peintures, croquis ainsi que ses plans et réalisations architecturales dans ce nouvel ouvrage de la collection "Les Carrés d'Art".

  • Découvrez l'Art Nouveau en cinq villes majeures pour ce courant: Vienne et sa Sécession, Prague (influencée par Vienne), Munich, Berlin et Budapest.

    L'Art nouveau est un mouvement artistique de la Belle Époque (1890-1914), multiforme et d'ampleur internationale. Il se caractérise par l'utilisation de courbes et d'arabesques. Il puise son inspiration principalement dans la nature.

    Le peintre viennois Gustav Klimt, peut-être le plus emblématique du courant, a illuminé le monde entier avec ses oeuvres. Entre autres artistes célèbres d'Europe orientale, citons le Tchécoslovaque Alfons Mucha, certes assimilé à un parisien tant son succès doit aux affiches publicitaires qu'il a produites en France, Schiele, Moser, Hoffmann, Kokoschka pour les arts graphiques, auront rayonné jusqu'en Allemagne.

    Le livre aborde le courant de manière exhaustive, sous ses principales formes (architecture, arts graphiques, artisanat), sans oublier les enjeux politiques et sociaux associés:
    - en Allemagne, avec le Jugendstil à Munich, sans oublier Dresde et Weimar, la porcelaine de Saxe;
    - la Sécession berlinoise, entre impressionnisme, symbolisme et Art Nouveau; Darmstadt;
    - Le Wiener Werkstätte, l'atelier viennois, et la célèbre revue Vera Sacrum;
    - La Bohème, qui conjugue Art Nouveau avec tradition et patriotisme;
    - La Hongrie, où l'Art Nouveau est mis au service du nationalisme.

    L'auteur, Thomas Hauffe, a étudié l'histoire de l'art, la littérature allemande et l'histoire sociale et économique à Bochum. Son doctorat porte sur le "Nouveau Design Allemand" des années 80.

  • Impressionnisme

    Collectif

  • "Le livre officiel du jubilé de Notre-Dame de Paris (850 ans), placé sous le haut patronage du Président de la République. Cet ouvrage magnifique, sixième volume de la collection « La grâce d'une cathédrale », (500 pages, 600 photographies, 4 kilos), à la fois documenté et grand public, est le livre le plus complet jamais édité sur la cathédrale la plus célèbre et la plus visitée au monde. Rédigé par 50 auteurs, publié sous la direction du Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, ce somptueux livre sur la cathédrale Notre-Dame de Paris présente l'épopée de sa construction au fil des siècles, la description de l'édifice et de ses merveilles ainsi que sa riche histoire civile et religieuse.
     

  • Le Caravage (1571-1610), de son vrai nom Michelangelo Merisi est un peintre qui va bouleverser l'art pictural au XVIIème siècle, et va l'influencer jusqu'au XIXème siècle avec le « Caravagisme ». L'artiste met en oeuvre une approche saisissante avec un naturalisme radical, une observation physique étroite avec une oeuvre dramatique (voir théâtrale) et l'utilisation dominante du clair-obscur. Malgré une vie tumultueuse, son talent est reconnu par ses tiers et de nombreuses commandes lui sont faites, principalement de scènes religieuses comme « La Conversion de saint Paul ».

  • Peintre, dessinateur et décorateur tchèque, Alfons Mucha (1860-1939) est l'une des figures fondatrices du mouvement Art Nouveau. Affiches de théâtre, illustrations publicitaires, objets d'art ou de consommation courante furent autant de supports à de prolifiques compositions ornementales, dont le trait épuré et les entrelacs de motifs naturalistes consacreront définitivement le style Mucha dans l'histoire des arts décoratifs.

  • Berthe Marie Pauline Morisot, née le 14 janvier 1841 à Bourges et morte le 2 mars 1895 à Paris, est une peintre française, membre fondateur et doyenne du mouvement d'avant-garde que fut l'Impressionnisme.

    Berthe Morisot était une « rebelle ». Tournant le dos très jeune à l'enseignement académique du peintre lyonnais Chocarne, elle a fondé avec Claude Monet, Auguste Renoir, Alfred Sisley, Camille Pissarro, Edgar Degas le groupe d'avant-garde les « Artistes Anonymes Associés », qui allait devenir la Société anonyme des artistes peintres, sculpteurs et graveurs regroupant des impressionnistes. Sa volonté de rupture avec les traditions, la transcendance de ses modèles, et son talent ont fait d'elle « la grande dame de la peinture » selon Anne Higonnet.
    />
    Vous découvrirez à travers cet ouvrages ses peintures lumineuses, décrivant des tranches de vie.

  • Kandinsky naît à Moscou en 1866. Il y suit des études de droit, avant de tout abandonner pour se consacrer à l'art. Au cours de son apprentissage de la peinture en Allemagne, il rencontre l'artiste Gabriele Münter, qui l'emmène sillonner le monde. Pendant très longtemps, le Russe fait figure d'amateur. Ce n'est qu'en 1908 qu'il débute sa véritable carrière : ses peintures deviennent plus abstraites et il y développe le principe d'autonomie croissante des couleurs. Quelques années plus tard, ses idées artistiques sont rassemblées dans l'ouvrage Point et ligne sur plan.

  • Le raffinement de la culture japonaise est parfaitement incarné par les estampes. Produites en masse au cours de la période Edo (1615-1868) - très faste sur le plan culturel -, elles étaient destinées à un public populaire. Elles ont connu une vogue fertile en Europe, notamment auprès des peintres français qui se sont largement inspirés de leur style comme de leurs motifs.
    Les célèbres ukiyo-e, ces « images du Monde flottant », une référence aux quartiers de plaisir et de détente des grandes villes japonaises, ont en effet souvent pris pour modèles les prostituées et les acteurs de kabuki. Les estampes jouaient alors un peu le rôle des magazines populaires d'aujourd'hui, offrant à un large public des images de gens beaux et célèbres.
    Toutefois, les estampes ont aussi reproduit les merveilles de la nature (oiseaux, insectes, fleurs), les paysages si typiquement japonais - on pense à la célèbre Vague d'Hokusaï ou à ses Vues du mont Fuji, ou encore les mythes et légendes. La vie quotidienne (jeux d'enfants, scènes de bains, pêche, etc.) n'est pas absente non plus.

  • "La couleur est une obsession quotidienne, ma joie et mon tourment", disait Claude Monet (1840-1926). Chef de file du mouvement impressionniste, qui précipita la peinture dans la modernité, on doit notamment à ce maître prolifique, virtuose de la lumière et de la touche de couleur, les paysages les plus émouvants de Normandie, ainsi que l'apaisement et la douceur que nous procurent ses Nymphéas. Goûtez au plaisir de redécouvrir ses plus belles oeuvres rassemblées dans cette monographie.

  • Maroc

    Collectif

    Le Maroc est l'une des destinations les plus prisées du nord de l'Afrique. Un mélange des cultures s'y est effectué depuis des siècles. En suivant la trace des caravanes, découvrez les déserts, montagnes et oasis qui jalonnent le pays et les resplendissantes villes royales de Fès, Marrakech, Meknès et Rabat.

    Tanger et Casablanca sont les villes propices à la découverte des souks et de la gastronomie marocaine, dans une ambiance entre modernité et tradition.

    Ce livre de photographies nous emmène à la découverte des sites incontournables du Maroc: l'Atlas enneigé, Marrakech et ses souks, ses riads, Ouarzazate aux portes du désert, Essaouira l'océanique... D'abord, les montagnes du Rif et Tanger, Tétouan, la côté méditerranéenne. Puis, Chefchaouen, Fes, Meknès et le Moyen Atlas. Rabat et Casablanca, poumons économiques du pays, offrent une ravissante architecture. Plus au sud, El Jadida et Essaouira accueillent les touristes désireux de goûter à l'océan Atlantique et aux nombreuses spécialités culinaires à base de poisson. Marrakech, le Haut Altas, Aït Benhaddou, Ouarzazate et Skoura, les gorges du Dadès et du Todra donnent à voir un Maroc dont le climat est sec voire désertique. La vallée du Ziz et le désert de Merzouga ouvrent vers un désert de dunes, celui qui nous fait tant rêver. Les vallées du Draa et du Tichka offrent des paysages d'une très grande variété. Enfin, le livre nous emmène au-delà d'Agadir, sur la côte sud, jusqu'au Sahara occidental.

  • Très jeune, Munch (1863-1944), fils d'un médecin militaire norvégien, perd sa mère et sa soeur. Ces deux morts marquent à vie l'art de Munch; dans toutes ses peintures, elle n'est jamais loin et fait partie de ses thèmes de prédilection, avec l'amour et la douleur. Il se retrouve dans la philosophie nihiliste de Nietszche et pessimiste de Schopenauer.
    Plus tard, l'angoisse, la jalousie, la haine que l'on retrouve dans ses tableaux prennent une portée universelle et ne renvoient plus qu'à sa seule souffrance, mais à celle de l'humanité toute entière. La Frise de la Vie, présentée au public en 1902 et composée de La Voix, Cendres, Le Cri et Anxiété, est l'une de ses oeuvres majeures, synthèse de ses hantises.
    Il est considéré, pour son univers si particulier et les thèmes qu'il aborde, comme le pionnier de l'expressionnisme, courant qui prend forme dans l'Allemagne des années 30.

  • L'art de Rome

    Marco Bussagli

    Un nouvel ouvrage sur Rome pourrait sembler superflu, après les fleuves d'encre qui ont déjà coulé sur le sujet.
    Il manquait toutefois, parmi toutes les publications disponibles, un ouvrage agréable à lire, bien que scientifiquement irréprochable, présentant une vaste fresque de cette merveilleuse aventure artistique qu'est Rome.
    En d'autres termes, il n'existait pas de publication capable d'offrir une vue générale tout en soulignant les liens et les différences entre les diverses périodes.

    En réalité, écrire sur l'art de Rome veut dire, bien souvent, écrire sur l'art mondial. Cité unique et inimitable, Rome n'a pas seulement joué le rôle incontesté de catalyseur artistique, depuis les merveilles de l'époque impériale jusqu'à la splendeur de l'Ecole de Rome, mais elle a été également un carrefour entre l'Est et l'Ouest aussi bien qu'entre l'Italie du Nord et celle du Sud.
    Au cours de son histoire plus que millénaire, Rome a joué à de nombreuses reprises le rôle de capitale de toute l'Europe. C'est pourquoi un panorama complet et concis (ce n'est pas contradictoire) depuis les origines jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, avec une conclusion consacrée au dernier grand exploit de la scène artistique romaine (L'Ecole de Rome) peut permettre d'expliquer la nature et les raisons de cet extraordinaire " happening " historico-artistique. Ainsi, en feuilletant cet ouvrage, fruit de longues années de travail des plus grands spécialistes, le lecteur revivra le processus de stratification culturelle, urbaine et architecturale qui a progressivement conduit Rome de sa position de village à celle de capitale d'un Empire s'étendant sur tout le bassin méditerranéen : siège de la papauté, commune médiévale, gloire de la Renaissance, berceau du Baroque, lieu de naissance du Néo-classicisme.
    Sans l'art de Rome, la culture ne serait que l'ombre d'elle-même : toute l'histoire de Rome est intimement entrelacée avec l'histoire du monde et celle de la pensée artistique occidentale.

  • L'art de la copie

    Edwart Vignot

    La copie ne montre pas seulement l'histoire du faux, mais d'une tradition qui a joué un rôle important dans l'histoire de la production artistique et de sa diffusion. Les répliques possèdent leur histoire propre et peuvent devenir elles-mêmes une oeuvre à part entière. C'est ce que vous découvrirez à travers cet ouvrage, comme par exemple Michel-Ange d'après Schongauer, Manet d'après Rembrandt.

  • Maître incontesté du Siècle d'or néerlandais, Rembrandt (1606-1669) a profondément marqué l'art occidental par sa peinture et sa gravure. Ce scrutateur infatigable de l'âme humaine doublé d'un technicien de génie a su, grâce à son inimitable clair-obscur, insuffler force, mystère et profondeur à ses portraits, scènes bibliques ou historiques.
    Cet ouvrage vous invite à découvrir l'oeuvre prolifique de ce virtuose de la lumière, emblème éclatant du baroque.

    La vie de Rembrandt est à l'image de la technique picturale qui a fait sa célébrité.
    Claire d'abord : ce fils de grands bourgeois délaisse rapidement ses études de philosophie pour se consacrer à la peinture et à l'eau-forte ; s'installant bien vite dans un atelier avec son ami Jan Lievens, multipliant les élèves, il est repéré rapidement par un riche négociant d'art, Hendrick van Uylenburgh, qui lui présente sa future femme, Saskia. A cette époque, les commandes croulent et le ménage vit dans l'aisance.
    Obscure ensuite : après la mort de trois de ses enfants, Saskia est elle-même emportée par la phtisie, alors que La Ronde de nuit reçoit un accueil froid de la part des commanditaires. D'année en année, ses dettes s'accumulent, ses concubinages successifs avec ses servantes lui valent le blâme des bourgeois et de l'Église ainsi qu'un procès.
    Son génie et son succès artistique ne se sont quant à eux toutefois jamais affaiblis. On célèbre ses portraits (collectifs, comme La Ronde de nuit, Leçon d'anatomie du docteur Tulp ; intimes, comme ses autoportraits) comme ses scènes bibliques (Bethsabée au bain tenant la lettre de David) pour leurs jeux de contraste qui attire le regard, pour l'humanité qui en ressort.

empty