Bandes dessinées / Comics / Mangas

  • Puisse le lecteur trouver ici de quoi insulter
    ses contemporains en s'instruisant.Qu'élargissant à son tour les limites de la
    langue, il fasse preuve de la féroce fantaisie
    du Capitaine.Albert Algoud

  • Tout commence au petit matin en lisant les gros titres du journal et l'annonce d'une super Lune de sang... Jamy décide d'aller assister à ce spectacle rarissime. C'est parti pour une journée de découvertes !
    À chaque étape, Jamy nous explique un phénomène naturel ou une technologie de notre quotidien : les différentes phases de la Lune, le télescope, le moteur à explosion, l'effet de serre, la rosée du matin, l'âge des arbres, les orages ou encore la photographie numérique.
    Embarquez avec Jamy Gourmaud pour une folle aventure scientifique dans l'univers drôle et décalé de Leslie Plée.

  • La vélosophie se pratique sur une selle et dans la joie. Elle démontre que le vélo est avant tout un moyen de déplacement intérieur. A vélo, on ne se perd pas, on se trouve.

  • Craig Rodwell, Silvia Rivera, Tom of Finland, Armistead Maupin, Nik Sheehan ou Audre Lorde, des noms pour certains inconnus du grand public mais qui ont considérablement fait avancer la cause LGBT+ et permis l'acquisition de nouveaux droits au fil de l'histoire.Florent Manelli a dessiné 40 portraits d'activistes, de personnalités, de personnes célèbres ou inconnues, qui, à leur échelle, font ou ont fait avancer le mouvement LGBT+.Pédagogique, instructif, sensible, cet ouvrage aura, à plusieurs égards, le mérite de faire sa part au sein des différentes luttes LGBT+, de rendre hommage, de se souvenir de ces personnes qui ont tracé ce chemin mais aussi de ce qu'il reste à parcourir. Ce livre met en lumière celles et ceux qui se sont battus et qui se battent, chaque jour pour créer un monde plus inclusif et solidaire.

  • Pour ceux qui ont tout oublié, une bande dessinée bourrée d'humour qui explique, depuis les fondamentaux jusqu'aux équations complexes, le monde incroyable des mathématiques Larry Gonick va vous faire aimer les maths !240 pages d'explications claires et illustrées en bande dessinéeUne progression très pédagogique : rappels sur les nombres, l'addition, la multiplication, les variables, les équations du premier et du second degré, les nombres rationnels, les racines carrées, etcDes exercices avec des cas pratiques et des problèmes amusants pour s'entraîner, avec des solutions détailléesLes best-sellers de Larry Gonick, dessinateur, professeur et mathématicien, enfin traduits en françaisUn humour décalé qui dédramatise l'univers complexe des mathsUn ouvrage richement illustré et passionnant pour mieux comprendre les sciences

  • Marsha P Johnson, Keith Haring, Mary Bonauto, Georges Azzi, Brenda Howard, Jean Le Bitoux... des noms pour certains inconnus du grand public mais qui ont considérablement fait avancer la cause LGBT+ et permis l'acquisition de nouveaux droits au fi l de l'histoire.
    40 portraits d'activistes, personnalités, personnes célèbres ou inconnues, dessiné par Florent Manelli.
    Pédagogique, instructif, sensible, cet ouvrage aura, à plusieurs égards, le mérite de faire sa part au sein des différentes luttes LGBT, de rendre hommage, de se souvenir de ceux qui ont tracé ce chemin mais aussi de ce qu'il reste à parcourir. Ce livre met en lumière celles et ceux qui se sont battus et qui se battent, chaque jour pour créer un monde plus inclusif et tolérant.

  • La chimie en BD

    Larry Gonick

    • Larousse
    • 9 Septembre 2015

    Pour ceux qui ont tout oublié, une bande dessinée bourrée d'humour qui explique, depuis les fondamentaux jusqu'aux réactions les plus complexes, le monde incroyable de la chimie Larry Gonick va vous faire aimer la chimie !Une progression très pédagogique : rappels sur les éléments chimiques, les molécules, les ions, les réactions chimiques, les équilibres, la thermodynamique, etc.Des exercices avec des cas pratiques et des problèmes amusants pour s'entraîner, avec des solutions détailléesLes best-sellers de Larry Gonick, dessinateur, professeur et mathématicien, enfin traduits en françaisUn humour décalé qui dédramatise l'univers complexe de la chimie.Un ouvrage richement illustré et passionnant pour mieux comprendre les sciences

  • Un des textes cultes du XXe siècle, qui évoque de grands sujets universels comme la liberté, l'amitié et l'amour. Rachid Koraïchi lui donne ici une nouvelle vie avec des illustrations et des calligraphies à couper le souffle.

  • L'HISTOIRE D'UN GRAND COMMERCE MONDIAL D'HUMAINS ET DE BIENS ENTRE L'EUROPE, LE MAGHREB, L'AFRIQUE ET LES AMÉRIQUES.
      DE LA TRAITE ARABO-BERBÈRE À LA TRAITE ATLANTIQUE, DU MOYEN ÂGE AUX ABOLITIONS DU XIXe SIÈCLE.
      60 DATES ESSENTIELLES SÉLECTIONNÉES ET EXPLIQUÉES PAR DES SPÉCIALISTES.
      Chronologix RÉINVENTE LA CHRONOLOGIE.
      UN LIVRE QUI SE DÉPLIE SUR 3 MÈTRES POUR RESITUER LES ÉVÉNEMENTS DANS LA CONTINUITÉ.
      ANTÓNIO DE ALMEIDA MENDES (université de Nantes) et CLÉMENT THIBAUD (École des hautes études en sciences sociales) sont spécialistes des mondes ibériques et de l'Atlantique (Afrique, Amériques et Europe). Ils ont codirigé le programme STARACO (Statuts, Race et Couleurs dans le monde atlantique) à l'université de Nantes.
      NICOLAS OTERO a publié une quarantaine d'albums, dont Morts par la France et La Tuerie (Arènes BD) ainsi qu'un roman graphique inspiré de son enfance, Confessions d'un enragé (Glénat).

  • Dans ce recueil de textes et de dessins, Aurélie William Levaux livre ses réflexions sur le travail. Partant de son statut d'artiste femme, elle laisse libre court à ses pensées en questionnant son quotidien et ses pratiques. Dans un monde où l'on doit travailler, pour un salaire, pour s'occuper, pour exister, pour manger, y trouve-t-elle son compte ? "Le travail, c'est la santé, disait Papy." Quelques décennies plus tard, sa petite fille en doute. Revenant sur ses expériences professionnelles de jeunesse douloureuses, reprenant des phrases entendues ici ou là, elle se confronte à un concept qui la laisse perplexe, surtout en pleine crise des gilets jaunes. Dans ses textes, toujours drôles, Aurélie William Levaux ne mâche pas ses mots. Pour ses dessins, utilisant le même modus operandi que pour La Poutre de mon oeil, elle opte pour un rendu lâché, au plus proche de ses émotions. Aurélie William Levaux aurait voulu publier ce livre seule, mais c'était trop de travail...

  • UN CONFLIT QUI ÉBRANLA LE MONDE PENDANT PLUS D'UNE DÉCENNIE ENTRE 1912 ET 1923.

    LA FIN D'UN ORDRE INTERNATIONAL RÉGI DEPUIS UN SIÈCLE PAR LES EMPIRES.

    UNE GUERRE MODERNE QUI BRUTALISA LES SOCIÉTÉS.

    60 DATES ESSENTIELLES SÉLECTIONNÉES ET EXPLIQUÉES PAR DES SPÉCIALISTES.

    Chronologix RÉINVENTE LA CHRONOLOGIE.

    UN LIVRE QUI SE DÉPLIE SUR 3 MÈTRES POUR RESITUER LES ÉVÉNEMENTS DANS LA CONTINUITÉ.
      NICOLAS BEAUPRÉ est maître de conférences en histoire à l'université Clermont-Auvergne, spécialiste de la Première Guerre mondiale et membre du Centre international de recherche de l'Historial de la Grande Guerre de Péronne. Il est l'auteur chez Belin des Grandes Guerres, 1914-1945 (2012).
    FABIEN BEDOUEL est diplômé des Arts décoratifs ; il a réalisé des courts-métrages avant de se lancer dans la bande dessinée. Il est l'auteur de plusieurs albums, dont Forçats (Les Arènes BD) avec Pat Perna.
     

  • Monique HERVO, militante du Service Civil International (ONG avant l'heure), quatre-vingt-quatre ans aujourd'hui, voulait exprimer son désaccord politique sur la question algérienne au début des années 1950. Être une femme dans la France de l'époque, la contraint à agir en toute indépendance.
    Elle se rend au bidonville avec quelques amis afin d'apporter un soutien direct aux habitants de la Folie.
    Après quelques temps, elle est la seule de son groupe d'amis à revenir régulièrement. En 1959, elle finit par s'établir au bidonville de « La Folie » à Nanterre. Elle y vivra douze ans. Monique Hervo quitte le bidonville lors de sa destruction en 1971, quand les familles qui y vivaient sont relogées dans les nouvelles cités de transit. En plus du soutien qu'elle apportait aux adultes (démarches administratives, coopérative de matériaux, etc...), elle s'efforçait d'aider les enfants (devoirs, organisation de sorties ou de colonies). Certains des personnages choisis pour l'émission se souviennent bien de leur vie avec Monique. Durant ces douze années, Monique Hervo a accumulé des notes, des observations consignées quotidiennement et des photographies qui ont donné lieu à deux publications : Bidonvilles, l'enlisement et Chroniques du bidonville, ce dernier édité au Seuil et préfacé par François Maspero.
    A l'époque, les magnétophones portatifs à bandes apparaissent. Monique entend les premiers reportages de terrains à la radio. Le médium lui plait.
    Après s'être renseignée, elle fait l'acquisition d'un Uher 4 pistes et d'un microphone. Elle commence alors la captation d'ambiances, d'interviews au sein du bidonville.
    Nous découvrons aujourd'hui ces sons Monique Hervo a accepté de mettre à notre disposition ces documents sonores inédits ; des entretiens qu'elle enregistrait, elle dit : « Ces enregistrements contiennent des témoignages qui rendent compte de l'extrême précarité des gens à ce moment-là, (.) et dans lesquels on entend également les sons de la vie quotidienne dans les baraques du bidonville et les sons du dehors. » Les archives représentent environ 165 heures d'écoute. Elles sont constituées d'entretiens individuels, en français, et de discussions entre plusieurs interlocuteurs simultanés (enfants/adultes) où l'on entend de l'arabe, parlé par les parents et traduit par l'enfant de la famille. Tous ces enregistrements ont été réalisés entre 1965 et 1967.
    Ils regroupent 600 personnes. On y entend individuellement des hommes, des femmes, des enfants.
    Les enregistrements tardifs de 1967 représentent 70 heures, 88 personnes interrogées (34 pères de familles, 26 mères, 16 enfants, 5 adolescents, 2 jeunes adultes non mariés et 5 cousins dits « célibataires »).

  • Tout va bien !

    Mana Neyestani

    Auteur d'Une Métamorphose Iranienne et de l'Araignée de Mashhad, Mana Neyestani est aussi dessinateur de presse depuis l'âge de 16 ans. D'abord en Iran, pour des journaux réformistes puis gouvernementaux - jusqu'à un dessin qui provoquera son emprisonnement et sa fuite à l'étranger -, puis en Malaisie, entre 2006 et 2011, et enfin en France, où il vit en tant que réfugié politique. Son travail d'illustrateur pour des sites dissidents iraniens a connu un énorme retentissement à partir de 2009 et des mouvements de contestation d'une partie de la population iranienne. Il est depuis devenu l'un des porte-paroles de la contestation du régime théocratique et tyrannique de la république islamique d'Iran. Membre de l'association Cartooning for Peace, créée par Plantu, il a reçu le prix international du Dessin de Presse, le 3 mai 2012, des mains de Koffi Annan. À travers ses dessins aux fines hachures rappelant ceux de Serre et de Topor, Mana Neyestani porte un regard empreint d'humour noir sur le monde, et notamment sur la situation politique en Iran et dans d'autres pays du Moyen-Orient (Syrie, Israël, Palestine...). Cette nouvelle édition de ce recueil de dessins de presse rassemble plus de 200 illustrations dont 30 nouveaux dessins.

  • Le film 1914

    Lucien Laforge

    • Prairial
    • 13 Novembre 2014

    Veulerie des hommes politiques, cynisme des profiteurs de guerre, chauvinisme braillard. c'est bien le film de la première guerre mondiale que déroule Lucien Laforge, l'un des premiers dessinateurs du Canard Enchaîné, dans cet extraordinaire pamphlet en images publié en 1922. Un film qui s'attarde sur les héros de café du commerce, les prostituées et les marraines de poilus au lieu de célébrer les braves pioupious partis au front.

  • Ronge-maille vainqueur

    Lucien Descaves

    • Prairial
    • 23 Septembre 2015

    Quand l'auteur de Sous-offs s'associe au dessinateur du Film 1914 pour proclamer les rats grands vainqueurs de la guerre, en une suite d'images très noires et de froids aphorismes («Armistice : jour sans viande»). Interdit de publication par la censure en 1917, Ronge-Maille vainqueur est paru pour la première fois en 1920.

  • La bande-dessinée qui vous explique le réchauffement climatique. Par les auteurs de L'économie en BD, une approche claire et ludique pour mieux comprendre les mécanismes à l'oeuvre et ce qui nous attend dans les décennies à venir. Il détaille aussi les pistes d'action possibles, au niveau collectif - développement du marché du carbone, efforts pour réduire les émissions de CO2 - et individuel.

  • Imaginez un Petit livre rock dans lequel Elvis serait remplacé par De Gaulle, et Mick Jagger par Pompidou ; c'est Le Petit Livre de la Ve. 160 pages de renseignements, d'anecdotes, de petites phrases et de grandes affaires qui décryptent cinquante ans de vie politique française.
    Du putsch d'Alger aux candidatures pour 2012, un panorama très caustique, mais très documenté, pour préparer au mieux une élection présidentielle qui sera fortement animée.
    Avec le style inimitable d'Hervé Bourhis, son humour pince-sans-rire, mais aussi son chic pour débusquer l'anecdote inconnue, le discours oublié ou pour mettre en perspective des informations. Un ouvrage indispensable pour comprendre la vie politique française.

  • Découvrez Des miettes et des étoiles, le livre de Thomas Duranteau

  • L'histoire des déchets, du Moyen-Age à nos jours, traitée en 15 chapitres.

    - Détritus, déchets, immondices et autres gracieusetés.
    - Se déchager des déchets.
    - Déchets chimiques.
    - Vers l'eau.
    - Reportage : Un paradis en sursis.
    - Nucléaire.
    - Energies renouvelables.
    - Déchets électroniques.
    - Atmosphère.
    - Recyclage.
    - Récupe.
    - Art.
    - Force verte.
    - Maison écologique et recyclable.
    - Vers un monde meilleur.

  • Dès le début de l'occupation, Rose Valland, attachée de conservation au Jeu de Paume, recense dans le plus grand secret les oeuvres volées aux Juifs, stockées là en attendant d'être acheminées en Allemagne. En 1945, avant même la signature de l'armistice, elle part à la recherche des oeuvres volées, pour les ramener et les restituer à leurs propriétaires. On estime aujourd'hui qu'elle est à l'origine du sauvetage de plus de la moitié du patrimoine culturel juif, dès l'immédiat après-guerre.

    La première partie de l'album retrace en bande dessinée la vie de Rose Valland, la deuxième partie est une chronologie détaillée et très richement illustrée de photos et documents inédits d'époque.

  • Satire féroce de la vie en entreprise, Dans Mon Open Space fait chaque semaine le bonheur des lecteurs de Challenges. En évitant les clichés et en grattant là où ça fait mal, James a su, dans des saynètes d'une demi-page, trouver le ton juste pour brosser un tableau cruel et jouissif des rapports humains dans l'entreprise.

  • Les artistes se cachent souvent derrière leurs créations ; José Cabrero Arnal n'a pas échappé à la règle. Pourtant, le créateur de Pif le chien et de son ancêtre en Espagne Top el Perro, de Roudoudou, de Placid et Muzo et de bien d'autres encore, qui signait simplement « C. Arnal », eut une vie en dehors des cases et des bulles.
    Passionné dès son jeune âge par l'art du dessin, par la caricature aussi, il n'a de cesse de vivre de son crayon. Durant les années 1930, celles de la IIe République espagnole, il exerce à Barcelone la Catalane. Il participe à de nombreuses revues destinées à la jeunesse avant de s'engager dans le combat pour la défense de la République. Jusqu'à la Retirada. C'est le temps de l'exil en France, où la guerre, bientôt déclarée, l'emporte de nouveau vers l'inconnu, d'abord dans les commandos de travailleurs étrangers puis en déportation.
    À Mauthausen, où son talent de dessinateur et la solidarité des « Rote Spanier » l'aideront à survivre.
    À la Libération, il s'installe en France et collabore à L'Humanité puis à Vaillant. L'élégance de son trait et la fraîcheur de caractère de ses personnages lui valent la reconnaissance du milieu des artistes de la bande dessinée et feront les délices de deux générations d'enfants, de l'après-guerre jusque dans les années 1970.

  • Voilà quelques mois que Kazh, le minou breton, vit à Freiburg. Il y observe le quotidien de sa famille franco-allemande avec bienveillance et humour. Lors de l'une de ses balades, il sera surpris par l'amour. Myrtille, une minette bilingue et toute mignonne, donnera à Kazh la meilleure motivation pour apprendre l'allemand et s'intégrer. Ensemble, ils vont vivre les plus chouettes aventures à Freiburg.et petit à petit.Kazh deviendra aussi bilingue.

empty