Parascolaire

  • Huis clos ; les mouches

    Jean-Paul Sartre

    «Garcin : - Le bronze... (Il le caresse.) Eh bien, voici le moment. Le bronze est là, je le contemple et je com prends que je suis en enfer. Je vous dis que tout était prévu. Ils avaient prévu que je me tiendrais devant cette cheminée, pressant ma main sur ce bronze, avec tous ces regards sur moi. Tous ces regards qui me mangent... (Il se retourne brusquement.) Ha ! vous n'êtes que deux ? Je vous croyais beaucoup plus nombreuses. (Il rit.) Alors, c'est ça l'enfer. Je n'aurais jamais cru... Vous vous rappelez : le soufre, le bûcher, le gril... Ah ! quelle plaisanterie. Pas besoin de gril : l'enfer, c'est les Autres.»

  • « Il est arrivé malheur à la mission d'Aké. Le sol s'est érodé, les pelouses se sont dénudées et le mystère a été chassé des hauteurs autrefois si secrètes. À l'époque dont je parle il ne se passait pas de jour où ne s'ouvrît au regard un enclos, une poche de rochers, un bosquet buissonneux, une colonie d'escargots ».

    Aké, c'est le petit village de l'ouest du Nigéria où Wole Soyinka, futur dramaturge et Prix Nobel de littérature, a passé ses premières années. Enfant curieux et obstiné, aimant autant les livres que s'attirer des ennuis, l'auteur grandit entre des parents chrétiens et les traditions spirituelles yorouba. Aké, c'est le récit d'une enfance pleine de vie, d'énigmes et de découvertes ; c'est l'histoire d'un passage, vers l'âge et l'univers des adultes, du village innocent à la civilisation urbaine; c'est enfin le regard d'un immense écrivain sur les mystères de l'enfance, empreint des images, des sons et des arômes colorés du monde qui l'a façonné.

    Ajouter au panier
    En stock
  • La Métamorphose révèle une vérité méconnue, les conventions disparaissent, les masques tombent. Le récit qui porte ce titre est un des plus pathétiques et des plus violents que Kafka ait écrits ; les effets en sont soulignés à l'encre rouge, les péripéties ébranlent les nerfs du lecteur. C'est l'histoire, «excessivement répugnante», dit l'auteur, d'un homme qui se réveille changé en cancrelat. Cette transformation est un châtiment imaginaire que Kafka s'inflige. Et son personnage est celui qui ne peut plus aimer, ni être aimé : le conflit qui se déroule dans une famille bourgeoise prend une ampleur mythique. Seuls quelques éléments comiques ou grotesques permettent de libérer de l'oppression du cauchemar.

  • L'édition de référence dans une présentation renouvelée. Lecture recommandée en 6 ème et 5 ème par le Ministère de l'Education National. Dans la petite île d'Ithaque, Pénélope et son fils Télémaque attendent Ulysse, leur époux et père. Voilà vingt ans qu'il est parti pour Troie et qu'ils sont sans nouvelles. De l'autre côté des mers, Ulysse a pris le chemin du retour depuis longtemps déjà, mais les tempêtes, les monstres, les géants, les dieux parfois, l'arrêtent ou le détournent de sa route...
    Premier grand voyageur, Ulysse découvre l'Inconnu, où naissent les rêves et les peurs des hommes depuis la nuit des temps. L'Odyssée nous dit cette aventure au terme de laquelle le héros retrouve enfin, aux côtés de Pénélope, " la joie du lit ancien ". A partir de 12 ans.

  • Le Figaro du 23 janvier 1868 à propos de Thérèse Raquin : « C'est le résidu de toutes les horreurs. Le sujet est simple, le remords physique de deux amants qui tuent le mari mais qui, ce mari tué, n'osent plus s'étreindre, car voici le supplice délicat qui les attend : "Ils poussèrent un cri et se pressèrent davantage, afin de ne pas laisser entre leur chair de place pour le noyé. Et ils sentaient toujours des lambeaux de Camille, qui s'écrasait ignoblement entre eux." Enfin, un jour, ces deux forçats de la morgue tombent épuisés, empoisonnés, l'un sur l'autre, devant le fauteuil de la vieille mère paralytique, qui jouit intérieurement de ce châtiment par lequel son fils est vengé... Forçons les romanciers à prouver leur talent autrement que par des emprunts aux tribunaux et à la voirie. »

  • Organisé en deux temps que sépare le «tombeau », comme l'écrit Hugo dans sa préface, ce recueil évoque les figures aimées et disparues, notamment celle de Léopoldine, sa fille morte noyée le 4 septembre 1843. Cette date revient comme un motif tragique tout au long du livre IV, «Pauca meae», au pied de poèmes beaux et poignants.

    Au fil du recueil :
    - 2 analyses de textes.
    - 1 commentaire de texte.

    Le dossier est composé de 8 chapitres :
    1 - Histoire littéraire : Le romantisme.
    2 - Victor Hugo et son temps.
    3 - Présentation des Contemplations 4 - Les mots importants des Contemplations (autrefois/aujourd'hui ; ombre/rayon ; l'oiseau/le lion).
    5 - Préparation à la dissertation.
    6 - La grammaire.
    7 - Groupement de textes : «Les Mémoires d'une Âme».
    Alphonse de Lamartine «L'isolement».
    Louis Aragon «Ce que dit Elsa».
    Philippe Jaccottet À la lumière d'hiver.
    Olivier Barbarant Élégies étranglées.
    8 - Exercices d'appropriation.

  • La « découverte » du Nouveau Monde, en 1492, provoque un bouleversement d'une ampleur inouïe, qui fascine les penseurs humanistes de la Renaissance. Mû par son insatiable curiosité, Montaigne consacre une partie des Essais à la rencontre entre Européens et Amérindiens.
    Inspirés des récits de voyageurs, les chapitres « Des cannibales » et « Des coches » proposent un portrait ethnologique des « sauvages ». Avec le souci de débusquer les préjugés, Montaigne déconstruit les accusations de barbarie à leur encontre. « Chacun appelle barbarie ce qui n'est pas dans ses coutumes », constate-t-il. Retraçant les usages des peuples indigènes, il loue leur sagesse, leur culture et le naturel de leurs coutumes. Ce faisant, il tend aux Européens un miroir qui reflète la véritable sauvagerie : celle de la colonisation.

  • Dossier pédagogique d'A. Trahand et F. Vanoosthuyse.

    Fils d'un charpentier installé dans une petite ville de province, Julien Sorel rêve d'autres horizons. Tour à tour précepteur, séminariste et secrétaire, le jeune homme s'élève peu à peu dans la société et découvre l'ardeur de passions défendues. Parcouru d'élans contradictoires, il suit un itinéraire semé d'embûches, qui ne saurait le mener qu'au drame. En dotant son personnage ambitieux et rebelle d'une âme romanesque, Stendhal transforme un récit d'apprentissage en véritable tragédie moderne.

    Dans le volume, de nombreuses activités d'appropriation et d'étude de la langue, ainsi qu'un cahier photos et un groupement de textes en lien avec le parcours associé « Le personnage de roman, esthétiques et valeurs » (Nouveaux programmes, Bac 2020).

    Groupements de textes :
    1. Le personnage de roman face à son destin.
    2. Un topos romanesque : la rencontre amoureuse.

  • « Qu'est-ce que les Contemplations ? C'est ce qu'on pourrait appeler, si le mot n'avait quelque prétention, les Mémoires d'une âme » (Préface).

    Peu d'oeuvres poétiques se réfèrent plus ouvertement à leur contexte historique et biographique que celle-ci. Publiées en 1856, Les Contemplations portent la marque d'un double deuil : la perte de la fille du poète, Léopoldine, et la mort symbolique que représente l'exil. Mais ce qui s'y joue touche à la puissance de la parole poétique : par la contemplation, plongée aux tréfonds de soi d'où doit émerger la poésie, Hugo fait du déchirement un acte créateur et du verbe lyrique l'instrument d'une recherche d'absolu.

  • Que de changements entre le jeune homme timide qui franchit le seuil d'une imposante demeure pour y devenir précepteur et le prisonnier qui sort crânement de sa cellule pour affronter une ultime épreuve! Entre ces deux moments, une multitude d'événements qui mêlent histoires d'amour et intrigues politiques, amitiés et déceptions... Stendhal a trouvé une formule romanesque haletante : tout va à la vitesse d'un cheval de hussard au galop!

    Au fil du recueil :
    - 4 analyses de textes.
    - 1 commentaire de texte.

    Le dossier est composé de 8 chapitres :
    1 - Histoire littéraire : Entre réalisme et esprit des Lumières.
    2 - Stendhal et son temps.
    3 - Présentation du Rouge et le Noir.
    4 - Les mots importants du Rouge et le Noir (audace / oser ; ennui ; hypocrite).
    5 - Préparation à la dissertation.
    6 - La grammaire.
    7 - Groupement de textes : Le personnage de roman.
    Chrétien de Troyes Perceval ou le conte du Graal.
    Choderlos de Laclos Les Liaisons dangereuses.
    Honoré de Balzac Le Père Goriot.
    Louis Aragon Aurélien.
    Nicolas Mathieu Leurs enfants après eux.
    8 - Exercices d'appropriation.

  • Cris

    Laurent Gaudé

    Un roman sur la Grande Guerre recommandé par le ministère de l'Éducation nationale (liste de lectures pour collégiens, sélection "Première Guerre mondiale"). Le texte s'inscrit dans les programmes de 3e (entrée "Agir dans la cité : individu et pouvoir") et de lycée ("Le roman et le récit").

  • Oedipe roi

    Sophocle

    La ville de Thèbes est ravagée par la peste. Son souverain, oedipe, mène l'enquête. Il découvre que l'homme qu'il a tué jadis, Laïos, était son père, et qu'il a épousé sa propre mère, Jocaste, dont il a eu quatre enfants. Elle se suicide, il se crève les yeux et s'exile.
    Une des plus belles tragédies de l'Histoire, modèle de l'enquête policière et de son suspens, de la peinture de la destruction de soi, et des relations troubles qui tissent les liens familiaux, grande interrogation jetée au destin, cette pièce est à l'origine de nombreuses imitations (jusqu'à Gide et Cocteau) et de nombreux commentaires (jusqu'à Freud ou Jean-Pierre Vernant).

    «Ô lumière c'est la dernière fois que je te vois, je suis né de qui je ne devais pas, je suis uni à qui je ne dois pas, j'ai tué qui je n'aurais pas dû.» oedipe roi, IIIe épisode.

  • Par une nuit orageuse, quatre femmes se retrouvent dans le château de La duchesse de Vaubricourt.
    Don Juan, qui les a bafouées autrefois, sera jugé et devra réparer ses torts en épousant Angélique, filleule de la duchesse. À la surprise générale, le séducteur mythique accepte ! Éric-Emmanuel Schmitt revisite le célèbre mythe de Don Juan. Reprenant d'anciens traits empruntés à d'autres auteurs, en particulier à Molière, il donne à voir un processus de réécriture et projette son héros dans une situation nouvelle qui renvoie à une quête de spiritualité moderne.
    Il sera intéressant d'étudier, dans cette pièce, l'argumentation à travers les scènes de procès ainsi que les moyens dramaturgiques que l'auteur utilise pour faire surgir de nouvelles significations.

  • Pinocchio

    Joël Pommerat

    Une pièce à la croisée de tous les objets d'étude des classes de 5e. La première pièce de Joël Pommerat publiée dans une collection parascolaire.

  • «On comprenait que les hommes pourraient être aussi efficaces que Dieu dans d'autres domaines que la destruction».

    On ne peut qu'être d'accord avec le narrateur quand on voit la magnifique forêt qu'Elzéard Bouffier a élevée patiemment tout au long de sa vie. Écologiste avant l'heure? Sans aucun doute. Ce berger a décidé de redonner sa superbe à cette lande déserte de Provence en plantant une forêt de chênes, de bouleaux, de hêtres et d'érables. Grâce à l'oeuvre d'un seul homme, la vie revient peu à peu dans cette contrée désolée. Une histoire de patience, de respect et d'amour de la terre dont il faudrait certainement prendre de la graine...

  • Il était une fois un prince qu'un enchantement avait métamorphosé en bête et une jeune fille très belle et très bonne... Il était une fois un prince très laid mais plein d'esprit et une jeune fille très belle mais dépourvue d'intelligence... ou bien encore un vilain caneton qui était en réalité un cygne... De Perrault à Andersen, en passant par Madame Leprince de Beaumont, les contes merveilleux tendent à notre réalité un miroir magique dans lequel se dessine le destin de ces personnages tributaires du regard des autres et dans lequel finit par se dissiper le mirage des apparences trompeuses.
    Autres contes : Madame Leprince de Beaumont - La Belle et la Bête - Belote et Laidronette Charles Perrault - Riquet à la houppe Hans Christian Andersen - Le vilain petit canard - Les textes intégraux annotés de quatre contes - Des questionnaires au fil du texte - Des documents iconographiques exploités - Un dossier Lecture d'images et histoire des Arts s'appuyant sur 5 documents en couleur reproduits sur les rabats de couverture - Une présentation des auteurs et de leurs époques - Un aperçu du genre du conte - Un groupement de textes : "La face cachée des monstres".

  • En 1562, à Rouen, Montaigne a rencontré trois cannibales. Dans ces deux chapitres des Essais, il considère, en humaniste, le choc des cultures entraîné par la découverte du Nouveau Monde, et fait ainsi le procès de l'ancien. Sa méditation devient un réquisitoire véhément contre les méfaits de la colonisation.

    Modernisation du texte, anthologie, dossier et notes réalisés par Christine Bénévent.

  • Dossier pédagogique d'Olivier Rachet.

    Francis Ponge pose son regard sur le monde et décrit avec simplicité les objets de notre vie quotidienne : la bougie, le pain, le galet. Humour et émotion ponctuent ces vanités poétiques, qui prônent l'humilité et la discrétion.

    Groupements de textes :
    Poèmes en prose (XIXe-XXe siècles) Le pouvoir des fables et des apologues

  • La pièce de Marivaux au programme de 1re générale, suivi du parcours littéraire « Théâtre et stratagème ». Dans une édition spécialement conçue pour faciliter la préparation au nouveau bac de français.

    La pièce.
    Le stratagème de l'ingénieux Dubois amènera-il Araminte à s'avouer qu'elle est tombée amoureuse de son intendant ?
    Dans cette comédie élégante, Marivaux montre comment l'amour peut surprendre un coeur et triompher des règles de l'univers social.

    Le parcours « Théâtre et stratagème ».
    - Un ensemble de textes problématisé pour analyser le rôle du stratagème au théâtre.
    - Des prolongements artistiques et culturels :
    5 oeuvres visuelles, reproduites en couleurs, et des outils pour les analyser.

    Le dossier.
    Toutes les ressources utiles au lycéen pour étudier l'oeuvre dans le cadre des nouveaux programmes :
    - un avant-texte pour situer l'oeuvre dans son contexte.
    - au fil du texte, la rubrique « Des clés pour la lecture linéaire ».
    - après le texte :
    - des fiches de synthèse sur l'oeuvre.
    - des sujets guidés pour l'écrit et l'oral du bac français.
    - des fiches de méthode récapitulatives.

    Et un guide pédagogique.
    Sur www.editions-hatier.fr. En accès gratuit réservé aux enseignants, il inclut tous les corrigés : des questionnaires au fil du texte, des sujets de bac, des lectures d'images.

  • « Aucun plaisir n'est un mal en soi ; mais ce qui est susceptible de produire certains plaisirs apporte bien plus de tourments que de plaisirs. » Sommes-nous en mesure d'atteindre le bonheur ? Le plaisir est-il une fi n en soi ? Et à quelles conditions est-il premier ? Comment hiérarchiser nos désirs ? Et notre finitude a-t-elle à être redoutée ? En trois Lettres et quarante Maximes, Épicure pose les piliers de sa doctrine, théorie du plaisir autant que de la connaissance, et source féconde pour les innombrables penseurs - de Lucrèce à Montaigne - qui se réclameront de sa philosophie.

    Le corpus fondateur de l'école du Jardin.

  • «Ceci vous sert d'enseignement», écrit le fabuliste à la fin de La Cour du Lion : le «pouvoir des fables», c'est d'embarquer le lecteur dans de courts récits, légers et plaisants, pour le mener au port du «comprendre». Et le tour de force de La Fontaine, c'est que cette sagesse souriante devienne poésie.

    Au fil du recueil :
    - 2 analyses de textes.
    - 1 commentaire de texte.

  • « Rien n'a plu davantage dans les lettres persanes, que d'y trouver, sans y penser, une espèce de roman. On en voit le commencement, le progrès, la fin : les divers personnages sont placés dans une chaîne qui les lie. À mesure qu'ils font un plus long séjour en Europe, les moeurs de cette partie du monde prennent, dans leur tête, un air moins merveilleux et moins bizarre : et ils sont plus ou moins frappés de ce bizarre et de ce merveilleux, suivant la différence de leurs caractères. Dans la forme de lettres, l'auteur s'est donné l'avantage de pouvoir joindre de la philosophie, de la politique et de la morale, à un roman ; et de lier le tout par une chaîne secrète et, en quelque façon, inconnue. » Montesquieu.

  • En lien avec le thème «  Héros, héroïnes, héroïsme  » du programme de français en 5e, le très beau roman de Chrétien de Troyes dans une adaptation d'Anne-Marie Cadot-Colin. Avec de nombreux compléments, dont un cahier photos couleurs.
      Le roman Yvain, l'un des chevaliers les plus prestigieux de la cour du roi Arthur, s'illustre dans des combats héroïques et rassemble toutes les qualités du preux chevalier.
    Ses prouesses permettront-elles à Yvain, aidé de son lion, de regagner l'amour de Laudine, sa dame  ?



    Les compléments pédagogiques:
    Des lectures actives au fil du texte, avec des propositions d'ateliers.

    Des repères sur le récit, son genre et ses registres.

    Un parcours de lecture analytique en 8 étapes.

    Un groupement de documents : «  Héros et héroïnes de l'Antiquité à nos jours  », incluant un cahier photos.
    Une enquête documentaire sur l'idéal chevaleresque au Moyen Âge.



    Pour l'enseignant:
    Sur www.classiquesetcie.com, en accès gratuit réservé, un guide pédagogique, avec un descriptif complet de la séquence, les corrigés des questionnaires et des fiches photocopiables.
     

empty